Environnement

Les combes du Haut-Jura sous la neige

Les Montagnes du Jura : une nature à protéger

Les forêts constituent la première richesse écologique du Massif, composées d'un mélange de résineux et de feuillus, elles sont propices à l'habitat de nombreuses espèces animales emblématiques comme le lynx, le chamois ou encore le grand tétras... 
Les tourbières et pelouses sèches sont également des milieux naturels traversés par les itinéraires nordiques durant l'hiver. D'autres espèces sensibles y ont élu domicile (gentianes, hermine, droséra, vipère péliade...) 
Parmi toutes ces espèces, le grand tétras bénéficie d'une protection particulière...

Pour préserver ce riche patrimoine, il est essentiel de respecter certaines règles et bons usages comme ne pas sortir des sentiers balisés (toutes pratiques confondues) ou respecter les règles de circulation dans les forêts. 

Crédit photo : Lucas HUMBERT

http://www.parc-haut-jura.fr/

Le Parc Naturel régional du Haut Jura

Les Montagnes du Jura sont situées en grande partie sur le territoire du Parc Naturel régional du Haut-Jura. 
Frontalier avec la Suisse, il est situé sur deux régions : Bourgogne France Comté et Auvergne Rhône Alpes, et 3 département : Ain, Doubs, Jura. EN 2019 le PNRHJ concerne 109 communes sur tout le territoire. 
Pour en savoir plus, consultez la fiche d'identité du Parc

Les missions du Parc : 
Les Parcs naturels régionaux ont pour vocation d’asseoir un développement économique et social du territoire, tout en préservant et valorisant le patrimoine naturel, culturel et paysager. La richesse d'un Parc réside dans la transversalité dont il fait preuve, en intégrant les enjeux de protection de l'environnement à son projet de territoire.

Les cinq missions d'un Parc naturel régional sont définies par le Code de l'Environnement (article R333-4) :

  • La protection et la gestion du patrimoine naturel, culturel et paysager
  • L’aménagement du territoire
  • Le développement économique et social
  • L’accueil, l’éducation et l’information
  • L’expérimentation, l’innovation.
     

Le Parc naturel régional du Haut-Jura mobilise ainsi une équipe pluridisciplinaire dans différents domaines, de l'agriculture au tourisme et à l'urbanisme en passant par la mobilité, l'énergie et la gestion des milieux naturels.

Retrouvez la charte, objectifs et missions du Parc : https://fr.calameo.com/read/002430207dc0878b709db?page=3 

Pour en savoir plus : 
http://www.parc-haut-jura.fr/

www.rnn-hautechainedujura.fr

La Réserve Naturelle de la Haute Chaîne du Jura

Véritable montagne emblématique, la Haute Chaîne du Jura est, pour l’essentiel de son territoire, classée en Réserve naturelle nationale (RNN) depuis 1993.
Avec près de 11 000 hectares, elle compte parmi les plus grandes de France métropolitaine (4ème en surface). Elle correspond au chaînon le plus oriental, le plus étroit mais aussi le plus élevé de tout le massif. Allant de 580 m à 1720 m d’altitude, le contraste altitudinal procure à ce territoire une grande diversité floristique et faunistique. Les paysages et milieux qui le composent sont variés et les espèces qui y vivent sont tout autant remarquables que fragiles.


Accueillant au fil des saisons à la fois promeneurs, professionnels (alpagistes, forestiers, etc.), chasseurs et naturalistes, la Réserve naturelle est un territoire accessible où de nombreux usages cohabitent. Ainsi, pour assurer la pérennité de cet espace sensible et des pratiques qui s’y déroulent, il convient d’adapter ses habitudes et respecter la réglementation en vigueur.


Le périmètre : 
Située en région Auvergne-Rhône-Alpes dans le département de l’Ain, la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura est délimitée au nord par la frontière franco-suisse, au pied de la Dôle, et au sud, par la cluse du Rhône. Sa superficie couvre 10 909 hectares et englobe les plus hauts sommets du massif du Jura parmi lesquels le Crêt de la neige (1720 m), le Reculet (1718 m), le Colomby de Gex (1688 m) et le Crêt de la Goutte (1 621 m).


18 communes ont, pour partie, leur territoire inclus dans les limites de la Réserve naturelle : Bellegarde-sur-Valserine, Chézery-Forens, Collonges, Confort, Crozet, Divonne-les-Bains, Echenevex, Farges, Gex, Lancrans, Léaz, Lélex, Mijoux, Péron, Saint-Jean-de-Gonville, Sergy, Thoiry et Vesancy.

Plus d’informations : www.rnn-hautechainedujura.fr

Le Groupe Tétras Jura

Le Groupe Tétras Jura

Le Groupe Tétras Jura est une association loi 1901 à but non lucratif. Elle a été créée en 1991 par un groupe de naturalistes, préoccupés par le sort des tétraonidés jurassiens, grand tétras et gélinotte des bois, en régression sur l'ensemble du massif (Ain, Jura, Doubs).


Elle rassemble des membres aux compétences multiples et sensibilités complémentaires. Le GTJ est ainsi devenu au fil des années un acteur incontournable de la protection des forêts du Haut Jura.